Je découvre cet auteur dans le désordre puisque j'avais déjà lu, adoré et chroniqué son deuxième roman, Fais-le pour Maman, il y a quelque temps.

Voici cette fois son premier roman, que j'ai beaucoup aimé aussi !

un vrai jeu d'enfantL'histoire

Trois personnages pour qui ce jour doit être "un vrai jeu d'enfant" : une étudiante qui accepte de transporter des bijoux incognito, un malfaiteur qui décide d'intercepter les bijoux, un flic qui doit arrêter le malfaiteur. Mais ce jeu du chat et de la souris se révèle vite plus risqué que prévu, et le jeu d'enfant tourne au cauchemar...

 

Les premières lignes

"Un peu tard, bien trop tard pour réfléchir... Je suis en train de crever. Pas besoin d'être médecin pour savoir qu'il y a beaucoup trop de sang pour espérer que ça s'arrête. Je souffre encore tellement. Peut-être un peu moins que tout à l'heure, juste après les coups de feu. Le choc a été brutal, d'une violence inouïe. Je me suis retrouvé par terre dans l'herbe jaune, puis il y a eu tout de suite cette atroce sensation de brûlure. Comme si on venait de mettre le feu à mes entrailles."

 

Mon avis

Comme on le voit juste au-dessus, le ton est donné dès le départ : l'affaire a tourné au vinaigre et il y aura au moins un mort dans l'histoire. Au tout début, je me suis dit : bon, ok, on connait déjà la fin, pas trop de suspense de ce côté-là, c'est étrange pour un thriller (c'est marqué sur la couverture quand même), ça enlève un peu de piquant à l'histoire non ? Eh bien en fait, pas du tout. Parce que justement, ce qui est intéressant, ce n'est pas de savoir que ça finit mal, c'est de voir comment les grains de sable viennent un à un enrayer les rouages de la machine. Une infinité de minuscules choses qui, mises bout à bout, font basculer plusieurs destins.

L'alternance des points de vue est intéressante pour cela, en plus de nous permettre de nous attacher aux personnages et de montrer que le monde est loin d'être manichéen. On a accès aux motivations de chacun, des personnages ordinaires qui pourraient être nous (pour les trois principaux, je ne parle pas de Ben, encore que). On voit comment, de chaque côté, les choses basculent petit à petit et comment chacun réagit face à l'imprévu. C'est presque dommage qu'il n'y ait pas ce fameux chapitre avec le point de vue des pigeons, surtout que ça finit plutôt mal pour ce pauvre pigeon aussi ^^ (oui bon, non, c'était une blague, juste pour montrer que je lis les livres jusqu'au bout, je pense en effet que ce n'était pas franchement nécessaire).

Et finalement, même si on pense connaître la fin, on espère quand même, que tel personnage va s'en sortir, que tel autre va payer. La tension monte au fur et à mesure, ce qui fait que j'ai terminé ce roman à 2h du matin (raisonnable, moi ? la prochaine fois... ou pas !). Je trouve que la fin annonce Fais-le pour Maman avec le thème de la folie, de l'élément déclencheur. Mais chut, je n'en dis pas trop, même si ce n'est pas le principal.

J'aime beaucoup l'écriture de François-Xavier Dillard, fluide et pleine d'humour, d'expressions que l'on remarque.

Bref, encore un roman que je recommande ! J'ai hâte que l'auteur publie les suivants ! (à bon entendeur...)

En plus, ce roman me permet de continuer ma collection de livres dédicacés, rendez-vous compte, j'en ai maintenant... deux !! (quoi, une collection commence bien quelque part, non ?)