Et voici la première lecture 2015 ! Je profite de cette chronique pour souhaiter une excellente année à tout le monde.

Pour ne pas déroger à la règle, je prends moi aussi mes bonnes résolutions, seulement 13 livres chroniqués en 2014, il va falloir faire mieux ! J'avais pourtant pas trop mal commencé l'année, mais j'ai perdu le temps de lire à partir de l'été... Mais là, première chronique le 3 janvier, on y croit !

C'est les vacances, et donc une lecture-détente, je reste dans le fantastique encore une fois avec ce roman. Je vais choisir un autre genre pour le prochain, promis !

audelà

L'histoire

Amelia est morte noyée, et c'est à peu près tout ce dont elle est sure. Elle est désormais un fantôme errant, incapable de communiquer avec le monde des vivants. Pourtant, quand elle voit un garçon se noyer au même endroit qu'elle, il faut qu'elle essaye de le sauver. Et, miracle, elle y parvient. Joshua peut désormais voir Amélia et des liens se tissent entre les deux personnages, mais ce n'est pas du goût de tout le monde. Comment s'aimer quand tout nous sépare, y compris la vie et la mort ? Mais nos héros vont être confrontés à des problèmes autrement plus graves, car Amelia l'ignore mais être un fantôme n'est pas forcément de tout repos...

 

Les premières lignes

"C'était comme d'habitude, mais différent de la première fois.

J'avais l'impression que mon ventre était une serrure dans laquelle on avait brusquement introduit une clé. La porte - mes poumons - ne demandait qu'à s'ouvrir, à ne pas résister au tour de clé. La partie primitive de mon cerveau, conçue pour la survie, voulait que je respire. Mais une autre partie, plus bruyante, s'opposait à toute envie de laisser l'eau entrer."

 

Mon avis

J'ai bien aimé ce livre, même si ce ne sera sans doute pas le coup de coeur de l'année. L'histoire se déroule facilement, on attend des révélations qui viennent au fur et à mesure, et la romance entre les deux personnages principaux est agréable à lire (bien qu'un peu rapide à mon goût). J'ai néanmoins eu un peu de mal à entrer dans le roman au début, mais ensuite l'envie de continuer apparaît et il m'est devenu difficile de le lacher ! Il faut dire que la situation se complique de plus en plus, et comme Amelia ne sait pas grand-chose au départ, il nous manque plein d'éléments pour comprendre vraiment, ce qui permet à l'auteur de ménager le suspense d'un chapitre à l'autre.

Quelques détails m'ont un peu gênée, par exemple les nombreuses remarques sur la respiration alors qu'au début elle insiste bien sur le fait qu'étant morte, elle n'a pas besoin de respirer. Idem pour les remarques sur ses "muscles". De plus, l'édition que j'ai comporte pas mal de fautes d'orthographes (bon, quand je dis pas mal, c'est peut-être une quinzaine en tout, mais quand même) et je ne peux pas m'empêcher de les remarquer. Et puis bon, le "hasard" fait quand même drôlement bien les choses, il a fallu qu'Amelia soit près de la rivière au moment où Joshua se noyait (lui et pas un autre).

Cela reste quand même un bon roman YA fantastique, que je conseille aux amateurs du genre. Il s'agit du premier tôme d'une trilogie, mais l'histoire se termine vraiment à la fin du premier livre, ce que j'apprécie (je veux dire, on ne reste pas sur un suspense qui nous "oblige" à aller chercher le deuxième tôme tout de suite, on peut se contenter du premier). J'essayerai sans doute de lire la suite, mais ma PAL est tellement étendue que je ne sais pas quand !

Et point non négligeable : je trouve la couverture vraiment belle !