N'ayant pas eu le temps d'aller en librairie depuis un moment, j'avais loupé un roman de Tatiana de Rosnay !! Heureusement, je l'ai croisé lors de ma dernière virée parmi les livres et il a crié mon nom, donc ça y est, l'erreur, la faute même, est réparée. Ouf !

 

spirales

 

L'histoire

Hélène mène une vie très calme : mariée à un éditeur assez riche pour qu'elle-même ne travaille pas, deux enfants qui ont réussi dans la vie, grand-mère comblée, active malgré tout avec le bénévolat à la crèche et à la bibliothèque, c'est un modèle de vie bien rangée.

Mais tout bascule le jour où elle succombe à la tentation avec un homme qui meurt d'une crise cardiaque dans ses bras. Hélène s'enfuit mais elle a oublié son sac dans la chambre de l'inconnu. À partir de là, tout bascule. Impossible d'avouer cet adultère et sa fuite à son mari, à ses amies. Hélène est prête à tout pour sauver les apparences, s'enfonçant de plus en plus loin dans sa spirale de mensonge.

 

Les premières lignes

"Il n'a pas bougé. Il est toujorus étendu à même le carrelage, les bras en croix, les jambes raides. Pas de bruit. Juste un robinet qui goutte. Le ronronnement du Frigidaire. Sa respiration à elle. Elle le regarde, elle ne fait que cela, le regarder."

 

Mon avis

C'est un roman de Madame de Rosnay (je pourrais presque l'appeler par son prénom depuis le temps, non ?), donc bien sûr, j'ai adoré. J'ai été prise dans l'histoire, incapable de lâcher le livre, compatissant avec Hélène et rageant de certains de ses choix. Ne voit-elle donc pas qu'elle s'enfonce de plus en plus, là ?? Pas mal de rebondissements inattendus, en revanche la fin m'a laissée perplexe. J'ai passé un bon moment à réfléchir à ce qui s'était passé, avant de me souvenir que précisément, RIEN ne s'était passé, puisqu'il ne s'agit que d'un roman, une fiction donc, par définition. Comme chaque fois, je suis emportée par le style et les enchainements de Tatiana (allez, j'ose) au point d'oublier que tout cela est faux.

 

Une question demeure cependant : MAIS QUI a eu cette idée de faire une couverture FLUO, tranche comprise ??? Sisi je vous jure, il n'a pas l'air sur l'image mais il est vraiment fluo. Moi qui suis une psychorigide de la bibliothèque, qui classe mes livres par collection/édition et non par auteur, pour avoir des rangées bien alignées de tranches identiques... Maintenant j'ai une tranche fluo dans ma belle rangée de Livres de poche blancs !! Je vais devoir le déplacer avant de me faire un ulcère.

(et je viens de voir en cherchant qu'il existait d'autres collections en poche, je pensais que non, j'aurais dû fouiller, quitte à ce que ce roman soit séparé de ses frères et soeurs, du coup, si édition différente. apparemment j'ai l'édition de Noël 2013... pff.)