Quand la documentaliste du collège m'a proposé d'inscrire ma classe de 6ème pour une rencontre avec l'auteur de ce roman, j'ai accepté tout de suite. Restait à lire le roman, le distribuer aux élèves, prévoir un travail dessus,... Bon, je ne détaillerai pas mes cours ici, mais simplement la lecture.

 

les cauchemars de cassandre

 

La collection

Au-delà du roman seul, je voudrais dire un mot de la collection : "Histoires noires de la mythologie" par Nathan. Je ne les ai pas tous lu car il y en a un certain nombre, mais j'aime beaucoup ces romans courts, accessibles aux enfants de 11/12 ans (voire un peu moins je pense). Chaque roman reprend une histoire de la mythologie grecque antique, "histoires noires" parce que les dieux antiques ne sont guère tendres entre eux ou envers les hommes... Mais c'est justement ce qui plaît aux élèves de cet âge, et ce qu'ils retiennent de la mythologie.

Chaque roman (dans ceux que j'ai lus en tout cas) est centré sur un héros , homme ou dieu, et reprend de manière très romancée les mythes qui s'y attachent.

Nous ne pouvons plus, avec les nouveaux programmes, étudier uniquement ce type d'ouvrage, mais c'est très intéressant de les faire lire aux élèves en complément d'un cours plus classique. En l'occurence, nous avons travaillé sur l'Odyssée juste avant.

 

L'histoire

Comme tous les livres de cette collection, ce roman est donc centré sur une héroïne antique : Cassandre. Cette jeune fille est connue pour ses dons de voyance, doublés d'une malédiction : elle voit les malheurs à venir mais personne ne la croit jamais.

Dans le roman, Cassandre est d'abord une jeune fille, puis une jeune femme. Elle vit heureuse à Troie entre ses parents et ses très nombreux frères et soeurs (dont un frère jumeau). Mais Cassandre fait des rêves étranges et a des visions terrifiantes, elle voit souvent sa ville en flammes. Parviendra-t-elle à convaincre le Roi son père d'éviter la guerre ?

 

Mon avis

Bien évidemment, pour tous ceux qui connaissent un minimum la mythologie, il n'y a guère de suspense, comme chaque fois que l'on lit un ouvrage qui reprend les légendes antiques.

Cependant ce roman est très plaisant, agréable à lire, et l'histoire est très romancée, c'est-à-dire que nous entrons vraiment dans la vie et les pensées de Cassandre, ce qui n'apparaît pas dans les textes grecs ou latins. L'auteur a pris soin de présenter Cassandre comme une jeune fille à laquelle les enfants d'aujourd'hui peuvent s'identifier, à laquelle ils peuvent en tout cas s'intéresser, jeune fille qui joue avec ses frères et soeurs, fait des pique-nique dans la nature, a de grandes perspectives d'avenir (choisir un métier d'homme !). Atout non négligeable quand il s'agit de faire lire nos chères têtes blondes (ou pas, d'ailleurs, pourquoi blondes ?), c'est aussi un roman assez court et qui se lit très rapidement.

Note spéciale profs : ce roman accompagne très bien une séquence sur l'Odyssée car il reprend en fait tout ce qui précède : l'histoire de Pâris, de la Pomme d'or, de l'enlèvement d'Hélène et de la guerre qui s'en suit. J'avais raconté tout ça à mes 6èmes mais je pense que le fait de le lire les a aidés à bien établir la chronologie et les liens de cause à effet entre les événements. Et le fait que tout ce récit soit centré sur Cassandre ajoute à l'intérêt des élèves.